KICHSTARTER

Mangia Sano

Besoin d’être convaincue de consommer bio ? Parce que c’est votre santé qui est en jeu, mais c’est aussi celle de la terre et de ce que nous laisserons en héritage à nos enfants, voici 10 raisons de remettre la nature au centre de votre mode de consommation :
- Manger bio, c’est manger plus sain. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Food and Agriculture Organization (PAO), sont d’accord : les produits bio comportent moins de traces de pesticides et de nitrates que les produits conventionnels. Or ces produits chimiques, qui s’éliminent difficilement, seraient la cause de maladies, parmi lesquelles, cancer et baisse d’immunité. On parle aussi de baisse de la fécondité pour l’homme.
- le bio renferme plus de nutriments et d’oligoéléments que les produits conventionnels. La raison en est simple, fruits et légumes bio comportent moins d’eau et plus de matières sèches que les autres. Vitamine C, antioxydants vous aident à lutter contre stress, allergies et infections. Quant au lait bio, il contient plus d’oméga 3.
- Récoltés à maturité, en saison, les produits bio ont une meilleure qualité organoleptique, c’est-à-dire plus de goût, plus de saveur. Difficile à mesurer scientifiquement, ce point reste dans tous les cas vérifiables au marché.
Moins de produits chimiquesmoins de rejets toxiques donc meilleur pour la planète : pas la peine d’avoir fait des études pour le savoir, le bio est l’allié de la planète. La campagne retrouve des champs propres…
- Consommer bio c’est respecter la terre et les hommes. Stopper l’agriculture intensive, préférer une agriculture raisonnée, aider les producteurs, accorder à nouveau sa vraie place à la terre et à ceux qui la travaillent : voilà quelques points essentiels pour se convaincre d’adopter l’attitude bio.
- Dans l’élevage biopas de promoteurs de croissance, ni de tranquillisants, ni d’antibiothérapie préventive. Et donc aucun résidu de ces substances dans la viande ou le lait bio. Le bien-être animal est essentiel. Cela passe par une alimentation végétale et biologique et par des espaces extérieurs pour pouvoir bouger.
- Dans le bio, pas d’additifs à outrance. Seuls quelques additifs sont autorisés lors de la transformation. Pas de colorants synthétiques, d’édulcorants et d’exhausteurs de goûts. Ce que vous achetez, c’est ce que vous consommez, pas un ersatz.
Un prix juste. Trop cher le bio ? Pas forcément. Reste que pour le producteur, le prix est plus juste et cela aussi, c’est un engagement. Notre survie, elle a un prix. Sans compter que vous pouvez toujours vous demander combien coûtent la pollution et ses répercussions sur la santé
- Les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont exclus de l’agriculture biologique. Un agriculteur bio s’attache à conserver la fertilité des sols, de l’environnement et travaille à la biodiversité. Le récent rapport sur les effets des OGM vient conforter ce choix.
- La cuisine bio, c’est plus de végétalSurpoids, obésité et maladies cardiovasculairessont la conséquence notamment de votre alimentation et, souvent, de nos excès en tout genre. Avec le bio, le végétal revient à l’honneur et au centre de la table.
By MicBas




Posta un commento